Attentat de Nice : un homme est mort à l'hôpital des suites de ses blessures, ce qui porte le bilan à 85 morts

Pierre Hatterman avait été fauché par le camion sur la promenade des Anglais, le 14 juillet à Nice. Il n'a pas survécu à ses blessures. Au total, 85 personnes ont été tuées dans l'attentat et 434 ont été blessées.

Sur la promenade des Anglais, à Nice, le 20 juillet 2016.
Sur la promenade des Anglais, à Nice, le 20 juillet 2016. (ERICK GARIN / CITIZENSIDE / AFP)

L'attentat commis à Nice (Alpes-Maritimes) a fait une 85e victime, jeudi 4 août. Pierre Hatterman est mort à l'hôpital Pasteur de la ville, annonce l'établissement, jeudi 4 août, où il était en réanimation depuis l'attaque menée sur la promenade des Anglais, le 14 juillet.

Plusieurs membres de la famille fauchés par le camion

Selon l'hebdomadaire Le Messager, qui a révélé cette information et cite des proches de la famille, il s'agit de Pierre Hattermann, 56 ans, un habitant de Passy (Haute-Savoie) exerçant la profession de psychologue à Sallanches, dans le même département. "Toutes mes pensées pour la fille, la famille et proches de Pierre Hattermann qui vient de décéder. 85ème disparu après l'attentat de Nice", a écrit le président de la région Paca Chistian Estrosi, sur son compte Twitter.

La victime se trouvait à Nice avec plusieurs membres de sa famille, eux aussi percutés par le véhicule. La mort de sa femme Françoise avait été annoncé peu de temps après l'attentat. Son fils de 13 ans, Elouan, a lui été porté disparu pendant quatre jours avant que son décès ne soit confirmé. Léane, sa fille de 14 ans, est toujours hospitalisée selon le quotidien Nice-Matin.

Avant cette annonce, le professeur Carole Ichai, chef du service anesthésie-réanimation de l'hôpital Pasteur, indiquait dans le quotidien niçois qu'il restait encore quatre personnes, des adultes, en réanimation, dont trois en "bonne voie d'amélioration".