Attentat de Nice : "91% des victimes ont reçu une offre d'indemnisation", selon Eric Dupond-Moretti

Six ans après l'attentat qui a fait 86 morts et quelque 400 blessés, le ministre de la Justice a affirmé que le fonds de garantie avait versé 92 millions d'euros d'indemnités.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes rassemblées pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Nice, sur la Promenade des Anglais, le 14 juillet 2017. (VALERY HACHE / AFP)

Six ans après l'attentat de Nice, "91% des victimes ont reçu une offre d'indemnisation" et "76% ont accepté un règlement définitif", a affirmé le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, dans un entretien au quotidien Nice Matin, publié jeudi 14 juillet. Au total, le "fonds de garantie a versé 92 millions d'euros d'indemnités", a précisé le garde des Sceaux.

"Au total, 2 500 victimes ont été prises en charge. Pour 215 personnes, la procédure d'indemnisation amiable se poursuit. Il s'agit notamment de victimes mineures dont l'état de santé n'est pas consolidé", a ajouté le ministre. Eric Dupond-Moretti se rend jeudi à Nice pour les commémorations de cet attentat qui a 86 morts et quelque 400 blessés le soir du 14 juillet 2016, lorsqu'un camion a foncé dans la foule sur la Promenade des Anglais.

Le procès de l'attentat de Nice aura lieu à partir du 5 septembre, devant la cour d'assises spéciale de Paris. Le conducteur du camion ayant été abattu par la police le soir de l'attentat, les magistrats examineront les responsabilités de huit autres personnes, membres de son entourage ou intermédiaires impliqués dans le trafic d'armes qui lui étaient destinées. Au moins 865 personnes ou associations (Mémorial des Anges, Promenade des Anges, Life for Nice, Fenvac) se sont constituées parties civiles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat de Nice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.