Terrorisme : un attentat déjoué de justesse ?

Les quatre personnes arrêtées à Montpellier et dans ses environs auraient projeté de commettre un attentat de façon imminente. Entendus dans l'Hérault, ils seront ensuite placés entre les mains de l'antiterrorisme.

France 3

"En ce qui concerne les cibles, l'attentat visait notamment un lieu touristique parisien et une discothèque dans la région de Montpellier", nous dit Nathalie Perez depuis Levallois-Perret, où les quatre individus interpellés vendredi seront déférés pour y être entendus à la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI). "Parmi les quatre suspects, c'est le jeune homme de vingt ans qui devait faire exploser sa ceinture", ajoute-t-elle.

Une conversion récente

La journaliste déclare que ce jeune homme "s'était récemment converti" à l'islam avec sa petite amie de seize ans, également interpellée. Ils fréquentaient tous les deux la mouvance radicale et faisaient depuis plusieurs semaines l'objet d'une surveillance de la part des services antiterroristes. Une vidéo postée il y a deux jours par l'adolescente, dans laquelle elle prêtait allégeance à l'Etat islamique, a précipité leur arrestation.

Le JT
Les autres sujets du JT
La résidence dans laquelle une opération antiterroriste a été menée près de Montpellier (Hérault), le 10 février 2017.
La résidence dans laquelle une opération antiterroriste a été menée près de Montpellier (Hérault), le 10 février 2017. (SYLVAIN THOMAS / AFP)