Terrorisme : arrestation de sept membres de l’ultra-gauche soupçonnés de préparer une action violente

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Terrorisme : arrestation de sept membres de l’ultra-gauche soupçonnés de préparer une action violente
Article rédigé par
Sophie Neumayer - France 2
France Télévisions

Sept personnes ont été présentées à un juge antiterroriste, vendredi 11 décembre, après leur interpellation en banlieue parisienne, mais aussi près de Toulouse (Haute-Garonne). Tous seraient membre de l’ultra-gauche.

C’est une opération anti-terroriste inhabituelle. Sept suspects, six hommes et une femme, âgés de 30 à 36 ans, soupçonnés d’appartenir à une mouvance de l’ultra-gauche, ont été arrêtés en banlieue parisienne et toulousaine, puis déférés devant le parquet antiterroriste vendredi 11 décembre. "Ils se trouvent devant un juge d’instruction et pourraient être mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle", précise la journaliste Sophie Neumayer, en direct depuis le palais de justice de Paris.

Une action violente qui viserait les forces de l’ordre

Les enquêteurs les soupçonnent d’avoir projeté une action violente. La date et le lieu n’étaient pas précis, "mais plusieurs sources nous affirment que les forces de l’ordre figuraient parmi les cibles envisagées", indique la journaliste. Lors des perquisitions, des armes ainsi que des produits pouvant entrer dans la composition d’engins explosifs ont été découverts. Une information judiciaire avait été ouverte dès le mois d’avril dernier, mais les interpellations interviennent dans un contexte de manifestations récurrentes, dans lesquelles s’infiltrent des groupuscules d’extrême-gauche "particulièrement violents".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Antiterrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.