Royaume-Uni : le communautarisme à l'épreuve

Outre-Manche, le concept de laïcité tel que nous le connaissons en France n'existe pas. Chacun a la possibilité d'afficher clairement ses croyances religieuses.

FRANCE 2

La liberté de culte est l'un des principaux piliers de la société britannique. Depuis 2005 et l'attentat meurtrier dans le métro de Londres, elle se trouvait cependant plus encadrée. Auparavant, même les discours les plus virulents étaient tolérés, au nom de la liberté d'expression. En 2001, un imam radical avait tenu tribune en plein Londres quelques jours seulement après les attentats du 11 septembre aux États-Unis.

Des imams radicaux extradés

"Le contre-terrorisme a beaucoup travaillé pour contenir ces discours radicaux, mais il y a eu aussi une vraie bascule au sein de la communauté musulmane, ils ont commencé à travailler avec les services de renseignements", explique Chris Allen, professeur de sciences sociales à l'université de Birmingham. Les autorités ont également durci le ton et, désormais, les imams radicaux sont extradés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat et un policier britannique patrouillent dans le centre de Londres, le 24 mai 2017.
Un soldat et un policier britannique patrouillent dans le centre de Londres, le 24 mai 2017. (NEIL HALL / REUTERS)