Lutte contre l'islam radical : la mosquée de Pantin fermée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Lutte contre l'islam radical : la mosquée de Pantin fermée
FRANCE 3
Article rédigé par
Anne-Claire Poignard - France 3
France Télévisions

La mosquée de Pantin ferme ses portes mercredi 21 octobre. Elle avait relayé la vidéo qui dénonçait les cours de Samuel Paty, et la personnalité de l'un de ses imams pose également problème aux autorités.

La mosquée, fréquentée par 1 300 fidèles, doit fermer ses portes mercredi pendant 6 mois. Les habitants se montrent surpris par la longueur de la fermeture. La mosquée est pourtant accusée par les autorités d'avoir alimenté la campagne contre Samuel Paty sur les réseaux sociaux. Son recteur a diffusé sur Facebook la vidéo dénonçant le cours de l'enseignant. S'en sont suivis des commentaires révélant des informations importantes, selon un arrêté préfectoral.

Deux mois pour déposer un recours

La personnalité de l'un des imams de cette mosquée inquiète également les autorités. L'arrêté indique que cet homme "est impliqué dans la mouvance islamiste radicale d'Île-de-France". À l'extérieur de la mosquée, un fidèle se dit surpris par cette description. "Aucun prêche ne m'a choqué une seule fois", assure-t-il. Mais le recteur de la mosquée lui-même reconnaît l'existence de problèmes avec cet imam. Il explique que cet homme a aujourd'hui changé. La mosquée de Pantin (Seine-Saint-Denis) a deux mois pour s'opposer à sa fermeture devant le tribunal administratif.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.