Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : l'imam de Bordeaux réagit

Après l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), l'émotion est grande au sein de la communauté musulmane. Tareq Oubrou, imam de la mosquée de Bordeaux, réagit en direct sur le plateau de France 2 samedi 17 octobre.

France 2

L'émotion est vive au sein de la communauté musulmane après l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) qui a coûté la vie à un professeur d'histoire vendredi 16 octobre. Tareq Oubrou, imam de la mosquée de Bordeaux (Gironde) réagit en direct pour le journal de 13 Heures samedi 17 octobre. À l'image de la nation française, les Français de confession musulmane sont aussi choqués que les autres citoyens, a déclaré l'imam de Bordeaux. "À double titre, en tant que citoyens mais en tant que musulmans. Ces musulmans sont pris en otage par des gens complètement déstructurés, même spirituellement, aucune spiritualité ne donne une légitimité de passage au crime. On est dans la barbarie tout simplement".

"Des associations inconscientes"

L'imam de Bordeaux craint un amalgame entre musulmans et terroristes. "On ne peut pas s'empêcher de lier l'islamisme à l'Islam, le terrorisme à l'islamisme. Ce sont des opérations cognitives qui font des associations inconscientes et malheureusement ce type de crime renforce les préjugés".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gens viennent déposer des fleurs au collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 17 octobre 2020, après que l\'un de ses enseignants ait été assassiné. 
Des gens viennent déposer des fleurs au collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 17 octobre 2020, après que l'un de ses enseignants ait été assassiné.  (BERTRAND GUAY / AFP)