Cet article date de plus de sept ans.

Affaire Ghlam : un homme de 28 ans mis en examen

L'homme de 28 ans est suspecté d'avoir fourni du matériel à Sid Ahmed Ghlam, principal suspect dans le projet d'attentat contre une église de Villejuif et le meurtre d'Aurélie Châtelain, au printemps 2015.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Reconstitution du meurtre d'Aurélie Chatelain, en présence de Sid Ahmed Ghlam, à Villejuif en mars 2016. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

Un homme de 28 ans a été mis en examen, vendredi 18 novembre, pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, dans l'enquête sur l'affaire Ghlam. Il est placé sous contrôle judiciaire.

Sid Ahmed Ghlam est le principal suspect dans le projet d'attentat contre une église de Villejuif au printemps 2015, et dans le meurtre de la professeure de fitness Aurélie Châtelain.

L'ADN de cet homme a été retrouvé sur un "gilet tactique", un gilet avec de nombreuses poches, notamment utilisé par les forces de l'ordre et qui permet de ranger des objets divers. Il est suspecté d'avoir fourni du matériel à Sid Ahmed Ghlam.

Trois autres hommes, qui avaient également été interpellés mardi dans l'Oise et les Yvelines, ont eux été relâchés vendredi. Dans ce dossier dans lequel le nom d'Abdelhamid Abaaoud apparaissait en tant que présumé donneur d'ordres, quatre autres hommes sont déjà mis en examen pour avoir participé à la fourniture d'armes ou de gilets pare-balles à Sid Ahmed Ghlam, étudiant algérien de 25 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.