Cet article date de plus de cinq ans.

Suicides de facteurs : malaise à la poste

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Suicides de facteurs : malaise à la poste
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Neuf facteurs se seraient suicidés durant ces trois dernières années. Certains trouvent que cette situation dans l'entreprise est préoccupante. France 3 est allée à la rencontre d'une famille d'un salarié qui s'est donné la mort.

Il avait l'habitude de se déguiser en Père Noël au mois de décembre pour distribuer le courrier. Charles Griffon travaillait à La Poste depuis 34 ans. Il s'est donné la mort cet été et a laissé une lettre sans équivoque : celle d'un facteur désespéré, détruit par son métier. Son fils Pierre l'a vu perdre pied au fur et à mesure des années. "Il travaillait de plus en plus alors qu'il était de plus en plus fatigué", affirme son fils.

Tout mettre en oeuvre pour éviter les risques psychosociaux

À 53 ans, après des problèmes de santé, Charles Griffon était en préretraite. La direction de La Poste affirme ne pas comprendre et dit avoir tout mis en oeuvre pour son bien-être : "dire que c'est zéro défaut pour la Poste, je ne peux pas dire ça, maintenant il faut analyser la situation de plus près", explique le directeur de la Poste Franche-Comté. Depuis 2010, la Poste est en pleine restructuration, plusieurs dizaines de milliers de postes ont été supprimés et pour ceux qui restent, des tournées à rallonge.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.