Seine-Saint-Denis : un mort par balles et un blessé grave à Pantin, une enquête pour "meurtre" et "tentative de meurtre" ouverte

Selon les premiers éléments de l’enquête, une personne cagoulée, munie d’un revolver, aurait tiré à plusieurs reprises en direction des deux victimes, avant de s’enfuir.

Un homme est mort et un autre grièvement blessé mardi soir à Pantin (Seine-Saint-Denis), dans la cité Scandicci.
Un homme est mort et un autre grièvement blessé mardi soir à Pantin (Seine-Saint-Denis), dans la cité Scandicci. (GOOGLE MAPS)

Une enquête a été ouverte pour "meurtre" et "tentative de meurtre" en bande organisée, après la mort d’un homme et un autre grièvement blessé mardi soir à Pantin (Seine-Saint-Denis), dans la cité Scandicci, a appris franceinfo mercredi 13 février. Il n’y a pas eu d’interpellation pour le moment, indique une source judiciaire.

Des coups de feu ont éclaté vers 20 heures sur la voie publique. Alertés par des riverains, les policiers ont trouvé sur place deux personnes blessées par balles, dont l’une d’elles était en arrêt cardiaque, selon une source proche de l’enquête à franceinfo. Malgré les tentatives des pompiers et du SMUR pour la réanimer, la victime en arrêt cardiaque, touchée par balle à trois reprises, est morte sur place, un peu avant 21 heures. La victime âgée de 27 ans a été touchée à deux reprises au thorax et une fois à l’abdomen.

La seconde victime, âgée de 21 ans, a été blessée à la cuisse gauche et conduite sous escorte judiciaire à l’hôpital Beaujon à Clichy. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Un conducteur de scooter repéré

Selon les premiers éléments de l’enquête, une personne cagoulée, munie d’un revolver, aurait tiré à plusieurs reprises en direction des deux victimes, avant de s’enfuir. Deux balles ont été retrouvées sur les lieux.

Après une exploitation des caméras de vidéosurveillance de la ville, les enquêteurs ont repéré une personne non identifiée sur un scooter de grosse cylindrée, qui roulait à vive allure et à contresens, rue Scandicci, à Pantin, peu avant les coups de feu. Aucune explication pour l’instant sur le mobile des coups de feu.