Seine-Saint-Denis : ils caillassent une caserne de pompiers et reviennent s'excuser

Les pompiers se sont fait notamment insulter mercredi soir par une quinzaine d'adolescents.

Une caserne de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a été la cible de jets de pierre, le 28 mars 2017.
Une caserne de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a été la cible de jets de pierre, le 28 mars 2017. (GOOGLE MAPS)

Une caserne de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) a été la cible de jets de pierre et les pompiers se sont fait insulter mercredi soir par une quinzaine d'adolescents dont certains sont revenus s'excuser, a appris l'AFP jeudi 29 mars.

Vers 18h30, une quinzaine de jeunes passent devant le centre de secours de Clichy-sous-Bois, dans le quartier du Chêne Pointu. "Ils profèrent des injures, l'un deux sonne, on lui ouvre la porte, il est repoussé. Ensuite, une dizaine de projectiles, des pierres, ont volé", a indiqué un porte-parole de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP).

"On maintient nos plaintes"

Une source policière a indiqué de son côté que les pompiers présents dans le local "sont sortis et se sont fait copieusement insulter". Jeudi, six jeunes sont venus dans l'après-midi présenter leurs excuses, selon le porte-parole de la BSPP. Pour autant, "on maintient nos plaintes. Dès lors qu'il y a des invectives, c'est tolérance zéro", a-t-il ajouté.

Aucun pompier n'a été blessé et la caserne, qui est protégée par des barreaux métalliques, n'a subi aucune dégradation, a précisé la source policière. Seule la voiture personnelle d'un des pompiers, garée sur un parking mitoyen, a été endommagée, a-t-elle ajouté, précisant que "la zone est couverte par des caméras de surveillance".