Roye : une fusillade fait quatre morts dans un camp de gens du voyage

En direct de Roye, dans la Somme, Fanny Stenneler revient sur le drame qui a coûté la vie à quatre personnes, dont un gendarme et un bébé, mardi 25 août.

FRANCE 2

Une fusillade dans un camp de gens du voyage a coûté la vie à quatre personnes, dont un bébé et un gendarme hier, mardi 25 août, à Roye, dans la Somme. De nombreuses questions restent sans réponse sur les circonstances du drame.

L'auteur de la fusillade serait "un homme âgé de 70 ans, il appartiendrait à la communauté des gens du voyage", rapporte Fanny Stenneler. Il est toujours hospitalisé dans un état grave. Hier, "le procureur a évoqué le fait qu'il était alcoolisé au moment de l'attaque. Armé d'un fusil de chasse, il a donc tiré sur un homme, une femme ainsi qu'un bébé de six mois avant de s'en prendre aux gendarmes qui tentaient de le maîtriser", raconte la journaliste de France 2.

Le dispositif de sécurité reste en place

La tension était extrêmement vive dans la soirée d'hier à Roye. "Un important dispositif de sécurité a été déployé", poursuit Fanny Stenneler. Bernard Cazeneuve s'est rendu au chevet des blessés à l'hôpital d'Amiens, un gendarme et un enfant de trois ans. "Je suis venu ici pour dire ma solidarité, ma tristesse, ma compassion et partager le chagrin d'une famille brisée et de la famille de la gendarmerie endeuillée", a déclaré le ministre de l'Intérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des infirmiers et un policier sur les lieux de la fusillade mortelle dans un campement de gens du voyage, le 25 août 2015 à Roye (Somme).
Des infirmiers et un policier sur les lieux de la fusillade mortelle dans un campement de gens du voyage, le 25 août 2015 à Roye (Somme). ( MAXPPP)