Cet article date de plus de deux ans.

Rodez : le suspect reconnaît avoir porté neuf coups de couteau au responsable de la police municipale

Le procureur de la République de Rodez (Aveyron) explique que l'on se dirige dans cette affaire vers "l'ouverture d'une information judiciaire pour assassinat", puisqu'il semblerait que l'acte ait été prémédité.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La place de la mairie de Rodez (Aveyron) a été entièrement bloquée par les forces de l'ordre, jeudi 27 septembre. (JOSE A. TORRES / MAXPPP)

L'homme qui est soupçonné d'avoir tué, jeudi 27 septembre, le directeur-adjoint de la sécurité de Rodez (Aveyron) est passé aux aveux et a reconnu avoir porté neuf coups de couteau à la victime, rapporte France Bleu Occitanie, vendredi. Il sera déféré au parquet de Montpellier, lundi.

Selon le procureur de la République de Rodez, le suspect "reconnaît avoir porté 9 coups de couteau à la victime, dont deux dans le dos, le reste sur le devant du corps, les bras et l'abdomen". L'agresseur a confirmé lors de sa garde à vue avoir voulu "se venger parce que son chien lui avait été retiré".

Le magistrat ajoute que le suspect sera déféré lundi matin au parquet de Montpellier et que l'on se dirige dans cette affaire vers "l'ouverture d'une information judiciaire pour assassinat", puisqu'il semblerait que l'acte ait été prémédité. L'autopsie de la victime sera pratiquée, vendredi, dans la journée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.