La Réunion : à cause des requins, les espoirs du surf doivent s'exiler

Les attaques de requins nuisent aux jeunes espoirs du surf réunionnais. La Fédération française de surf organise des stages loin de l'île, loin des squales.

France 3

Depuis février 2011, 16 attaques de requins ont été répertoriées à La Réunion. Sept personnes sont décédées. Le danger représenté par ces attaques a d'importantes conséquences pour le surf à La Réunion, l'un des berceaux français de ce sport.

"Il y a trop de risques... Du coup, on reste à la maison et on s'ennuie", confie à France 3 Kaiona Mallet, l'un des membres du pôle espoir de l'île. La Fédération française de surf organise régulièrement des stages à l'étranger et en métropole. Dans les Landes, plusieurs jeunes retrouvent enfin les vagues.

"On est encore là malgré ce qui se passe"

Lisa Girardet goûte à nouveau au "bonheur, au plaisir, à la glisse". "On pense à tout sauf aux requins", ajoute-t-elle. À Capbreton, les meilleurs espoirs de toute la France sont rassemblés. Lisa Girardet, de retour sur sa planche, n'a rien perdu de son talent.

"Quand je fais des compétitions, j'aime montrer que nous, les Réunionnais, on est encore là malgré ce qui se passe", déclare-t-elle. Depuis quatre ans, les clubs de surf sont fermés à La Réunion. Peut-être l'arrivée de filets de protection sur certaines plages changera la donne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une surfeuse.
Une surfeuse. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)