Comment éviter les attaques de requins ?

Alors que les attaques contre les surfeurs se multiplient, voici quelques conseils ainsi que des techniques pour se protéger contre les squales.

Le requin bouledogue (ici photographié au Mexique) est un des requins les plus dangereux pour les surfeurs.
Le requin bouledogue (ici photographié au Mexique) est un des requins les plus dangereux pour les surfeurs. (VISUAL & WRITTEN / SUPERSTOCK / SIPA)

L'homme et le requin peuvent-ils faire bon ménage ? Sept attaques de requins contre des surfeurs, dont trois mortelles, ont été enregistrées à La Réunion depuis janvier 2011. Le requin bouledogue est suspecté d'être à l'origine de la plupart d'entre elles. Un élu de l'île a envisagé d'autoriser sa chasse, avant de se raviser mardi 31 juillet.

En Australie, où l'on recense deux cents attaques mortelles de requins depuis 1791, le statut d'espèce protégée du grand requin blanc est remis en cause, rapporte Le Monde. Avant d'en arriver à ces solutions extrêmes, il convient de se demander pourquoi les requins s'attaquent à des surfeurs (lire notre article) et comment éviter ces attaques.

1Les précautions de base

Avant toute chose, il existe des précautions simples. Il ne faut pas se baigner n'importe où. Evitez les eaux profondes et troubles. Evitez aussi de prendre la mer la nuit au crépuscule et à l’aube, car ce sont les périodes de chasse des requins, comme le note le site surf-prevention.com.

Arrêtez toute baignade ou session de surf en cas de saignement, les requins pouvant détecter le sang de très loin. Autres conseils : ne pas porter de bijoux brillants susceptibles de refléter la lumière et éviter les couleurs bariolées pour les maillots, combinaisons et autres planches de surf. Le jaune, le rouge et l’orange rappellent aux requins certaines proies, indique surf-prévention.com.

2Le bouclier anti-requins 

Très utilisé par les surfeurs en Afrique du Sud, le Shark Shield est présenté par ses concepteurs comme un outil qui repousse les requins. L'appareil envoie des ondes électromagnétiques auxquelles le requin est sensible via des récepteurs sensoriels situés dans son museau. Le champ électromagnétique produit par le bouclier provoquerait "une gêne et des spasmes musculaires chez le requin qui tenterait de s’approcher de trop près de votre planche de surf", explique le blog du site surf-prevention.com.

Mais ce dispositif ne fait pas l'unanimité et son efficacité est remise en question. Des surfeurs équipés d'un Shark Shield se sont fait malgré tout attaquer par des requins. En 2008, en Australie, une enquête sur une attaque de requin a même donné lieu à un procès du Shark Shield, rapporte The Australian (article en anglais). Les enquêteurs se sont demandé si le dispositif, destiné à repousser les requins, ne servait finalement pas à les attirer. Au cœur de la polémique, le constructeur du Shark Shield a rappelé que le dispositif ne fonctionnait correctement que lorsque la planche était stable. En clair, le bouclier ne protège pas ou peu en pleine session de surf.

3Bracelets et autocollants 

Autre système destiné à éviter les requins : un autocollant à poser sur les planches de surf. Son visuel rayé rappelle des espèces de poisson au mauvais goût pour les requins ou tout simplement venimeux, explique le blog du site surf-prevention.com. Sur cette vidéo, l'inventeur du concept teste des planches colorées et des planches rayées.

Il existe aussi des bracelets magnétiques qui repousseraient les requins de la même façon que le Shark Shield. Un autre bracelet a aussi été développé avec un système de défense électronique. L’appareil envoie des impulsions électriques qui sont détectées par le requin et le maintiennent à distance, explique le blog spécialisé dans la sécurité du surf.

Mais l'efficacité de ces dispositifs reste encore à prouver et il n'existe pas encore de protection infaillible contre les requins. Il convient donc avant tout de rester prudent et de respecter les règles de sécurité lorsque l'on se retrouve dans une zone à risques.