Reims : une croix gammée taguée sur le mur d'une église évangélique

Découverte samedi matin, la croix gammée était accompagnée de l'inscription "Hitler". Le pasteur doit déposer plainte mardi, rapporte à France Bleu Champagne-Ardenne. 

Article rédigé par
Avec France Bleu Champagne-Ardenne - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 

À Reims, une croix gammée a été taguée à la bombe orange, dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 avril, sur la façade d'une église évangélique, accompagnée de l'inscription "Hitler", indique France Bleu Champagne-Ardenne. Les dégradations ont été constatées samedi par le pasteur, Philippe Rosa, qui a annoncé qu'il allait porter plainte mardi.

"Il n'y a pas eu d'autres dégradations dans le quartier, donc il semble bien que nous ayons été ciblés", a déclaré Philippe Rosa à France Bleu Champagne-Ardenne. Néanmoins, il "se garde d'interpréter la signification de ces tags". De leurs côtés, les autorités ont été prévenues, et la mairie a fait effacer les inscriptions samedi après-midi, après constat de la police.

Une autre inscription a été taguée sur le mur de l'église : "BR 86 VIE", dont la signification n'est pas encore connue. En cette période de Pâques, la préfecture avait "mis en garde" les responsables religieux locaux contre "de possibles incivilités et actions contre les églises" : "Manque de chance, c'est tombé sur nous", déplore le pasteur Philippe Rosa.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.