Rave party dans l'Yonne : "Ce sont des jeunes vraiment bien élevés", souligne le maire de Saint-Florentin

Une rave party a réuni 1 500 personnes dans sa commune. L'édile a salué des fêtards "respectueux" et "simplement heureux de se retrouver".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Quatre personnes ont été prises en charge par les services de secours, selon le maire de la commune. (RADIO FRANCE / NOURHANE MAHMOUDI)

"J'ai été assez surpris d'une certaine bonne tenue de ces jeunes", a souligné samedi 1er janvier sur franceinfo Yves Delot, le maire de Saint-Florentin (Yonne), où une rave party a réuni 1 500 personnes au plus fort du week-end dans une usine désaffectée de la commune.

Le maire est allé à la rencontre des fêtards, samedi après midi, et dit avoir discuté "avec au moins 150 d'entre eux" : "Ils m'ont dit qu'ils seront partis ce dimanche midi. J'ai été heureux de voir qu'ils étaient très respectueux envers le maire de la commune. Ce sont des jeunes vraiment bien élevés", explique-t-il, même si il trouve dommage un si grand rassemblement sans geste barrière en période de circulation forte du virus.

"Je n'ai pas trouvé de personnes complètement alcoolisées, mais plutôt justement des jeunes qui sont heureux de se retrouver."

Yves Delot

à franceinfo

"Ils m'ont tous promis qu'ils rendront l'endroit aussi propre qu'ils l'ont trouvé, et j'ai vu qu'ils avaient mis des sacs poubelles un peu partout." Le maire précise que quatre personnes ont été prises en charge par les services de secours sur place ce samedi, "ce qui n'est pas énorme sur une assemblée aussi grande." "Parfois, on a des idées toutes faites sur la jeunesse", termine-t-il. "C'est là une jeunesse qui voulait faire un 1er janvier entre eux, c'est tout."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.