Québec : une Française retrouvée morte, cinq jours après l'accident de sa fille

Elle était venue dans la province francophone canadienne pour "rapatrier le corps de sa fille", décédée tragiquement jeudi 8 mars.

Un bateau de la police canadienne circule sur le fleuve Saint-Laurent, dans la province du Québec, le 8 mai 2017.
Un bateau de la police canadienne circule sur le fleuve Saint-Laurent, dans la province du Québec, le 8 mai 2017. (DORA GALANOPOULOS / CROWDSPARK / AFP)

Fabienne Somon avait quitté tôt, mardi 13 mars, le logement où elle résidait depuis son arrivée à Québec (Canada), il y a quelques jours. Alertée par la famille en milieu de journée, la police avait ensuite lancé un avis de recherche. Mais mardi soir, la police de Québec a finalement annoncé que "peu après 17 heures, [son] corps a été retrouvé par la garde côtière" en amont du fleuve Saint-Laurent, à une dizaine de kilomètres du lieu de la disparition de Fabienne Somon.

La Française, âgée de 53 ans et originaire de Béthune (Pas-de-Calais), était venue dans la province francophone canadienne pour "rapatrier le corps de sa fille" décédée tragiquement jeudi 8 mars, selon le consulat de France à Québec. Marion Rigaut, étudiante en médecine à Lille, a été tuée et son compagnon gravement blessé après que leur motoneige a violemment heurté un arbre sur un sentier à Lac-Beauport, à 25 km au nord de Québec.