Dominique Cottrez, condamnée en 2015 pour huit infanticides, va être remise en liberté conditionnelle le 22 janvier

Condamnée à 9 ans d'emprisonnement en 2015 pour huit infanticides, Dominique va être relâchée le 22 janvier, a appris France Bleu Nord auprès de son avocat, relayant la décision du Tribunal d'application des peines d'Arras (Pas-de-Calais).

Dominique Cottrez à la cour d\'assises de Douai (Nord), le 25 juin 2015.
Dominique Cottrez à la cour d'assises de Douai (Nord), le 25 juin 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Dominique Cottrez, condamnée en 2015 à 9 ans d'emprisonnement pour huit infanticides, va être remise en liberté conditionnelle le 22 janvier, a appris France Bleu Nord, lundi 8 janvier, auprès de son avocat, relayant la décision du Tribunal d'application des peines d'Arras (Pas-de-Calais).

Elle avait reconnu le meurtre de ses huit bébés

Agée de 53 ans, l'aide-soignante avait reconnu avoir tué ses huit bébés, nouveau-nés. Les corps avaient été trouvés dans un pavillon et un jardin du village de Villers-au-Tertre (Nord) en juillet 2010.

Dominique Cottrez avait été remise en liberté le 2 août 2012 après deux ans de détention provisoire, puis condamnée le 2 juillet 2015 à 9 ans d'emprisonnement par les assises du Nord. Elle aura passé un peu plus de 4 ans en prison. Elle avait été placée en détention provisoire de 2010 à 2012 puis écrouée à l'issue de son procès en juillet 2015.