Cet article date de plus de sept ans.

Policiers tués à Magnanville : l'homme gardé à vue finalement relâché

Trois personnes ont été interpellées par le RAID, mardi matin, dans l'enquête sur l'assassinat d'un couple de policiers à Magnanville le 13 juin. Un homme placé en garde à vue a été remis en liberté mardi après-midi.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Trois personnes ont été interpellées par le RAID ce mardi (illustration) © SIPA)

L'homme placé mardi matin en garde à vue, à la suite de perquisitions dans l'entourage de Larossi Abballa, a été remis en liberté, selon le parquet de Versailles.

Trois personnes avaient été interpellées, ce mardi matin, par des agents de l'unité d'élite de la police nationale, le RAID. Cette opération s'inscrit dans le cadre des investigations autour de l'assassinat d'un couple de policiers à Magnanville le 13 juin dernier. Un homme avait été placé en garde à vue."La garde à vue a été levée, il n'y a pas de charges retenues à ce stade contre lui. L'enquête se poursuit", a indiqué le parquet de Versailles.

Les trois personnes arrêtées ce mardi sont soupçonnées d'avoir effectué des repérages sur des policiers du secteur. Pour le moment, les enquêteurs cherchent à savoir si Larossi Abballa, abattu par la police, a ciblé ses victimes et s'il a bénéficié d'aide et de relais pour les repérer. Son réseau est donc passé au peigne fin.

A LIRE AUSSI  ►►►Deux proches du tueur de Magnanville mis en examen et écroués

Le parquet de Paris a ouvert le 18 juin une information judiciaire pour assassinats, séquestration de mineur et participation à une association de malfaiteurs terroristes en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes. Samedi dernier, deux proches de Larossi Abballa ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroristes" et placés en détention provisoire. Ces deux hommes avaient été condamnés à Paris en 2013 en même temps que Larossi Abbala, lors du procès d'une filière d'envoi de djihadistes au Waziristan, une région du Pakistan.  

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.