Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Policière municipale attaquée : "Il faut plus de moyens" pour protéger les forces de l'ordre, plaide Julien Bayou (EELV)

Publié
Article rédigé par France Info
Radio France

Le candidat écologiste pour les régionales était l'invité de franceinfo samedi matin. Il a réagi à l'attaque au couteau qui a eu lieu vendredi à La Chapelle-sur-Erdre. 

"Il faut plus de moyens" pour protéger les forces de l'ordre, plaide le secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts, Julien Bayou, samedi 29 mai sur franceinfo, au lendemain de l'attaque au couteau de La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes. Une policière a été grièvement blessée. Le suspect de cette agression, un schizophrène fiché pour radicalisation, a été tué par les gendarmes.

"Ce n'est pas en augmentant la réponse pénale, en faisant des 'life sentences' à perpétuité, à double ou triple perpétuité, comme aux États-Unis, qu'on va changer quoi que ce soit à la situation de détresse des policiers", dénonce Julien Bayou. Pour la tête de liste des écologistes aux régionales en Île-de-France, cela relève d'une "arnaque" et d'une "tromperie" vis à vis "des policiers qui manquent cruellement de moyens".

"Quand les ministres ou l'extrême-droite parlent réponse pénale, c'est une manière de ne pas répondre à la question du renfort de police nationale formée et outillée sur le terrain."

Julien Bayou

à franceinfo

"Les personnes qui parlent de démarche sécuritaire depuis des décennies sont les mêmes qui ont réduit le nombre de policiers, poursuit Julien Bayou. C'est Nicolas Sarkozy, c'est Valérie Pécresse, quand elle était ministre du budget, qui ont entériné cette folie du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux", accuse-t-il. Valérie Pécresse, aujourd'hui présidente (Libres!, ex-LR) de la région Île-de-France, compte parmi ses adversaires aux élections régionales, en juin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.