VRAI OU FAKE Vrai ou Fake : des armes de guerre ont-elles été brandies à Dijon ?

Au cours des affrontements dans le quartier des Grésilles, à Dijon (Côte-d'Or), de nombreuses vidéos montrent des hommes brandir des fusils automatiques.

franceinfo

Sur les réseaux sociaux, lundi 15 juin, des vidéos en provenance du quartier des Grésilles, à Dijon (Côte-d'Or), ont beaucoup circulé. On y voit des hommes cagoulés, vêtus de gilets pare-balles et arborant des armes de guerre. Ces images, certes très impressionnantes, doivent être remises dans leur contexte. D'abord, elles ont été tournées après des affrontements très violents avec des bandes tchétchènes. Mais, au moment où ces jeunes se filment, les Tchétchènes ont quitté le quartier, précise Marion Mercier, journaliste franceinfo.

On entend des détonations réelles

Pour une bonne partie, les insultes et les invectives que l'on entend sur la vidéo relèvent donc de la provocation. D'ailleurs, dès le lendemain, le calme était revenu dans le quartier des Grésilles. L'autre question est de savoir si les armes exhibées étaient bien réelles. Des telles armes peuvent s'acheter sur Internet à des prix plutôt abordables. Dans le cas présent, tout porte à croire qu'il y avait des armes de guerre réelles et des répliques, d'après Stéphane Karlin, représentant UNSA Police Bourgogne Franche-Comté. Sur plusieurs vidéos, on entend même des détonations.



Des policiers déployés à Dijon dans le quartier des Gresilles où des violences ont éclaté le week-end dernier. 
Des policiers déployés à Dijon dans le quartier des Gresilles où des violences ont éclaté le week-end dernier.  (PHILIPPE BRUCHOT / MAXPPP)