VIDEO. Wisconsin : un adolescent de 17 ans arrêté après la fusillade meurtrière pendant une manifestation dans le Wisconsin

La situation dégénère à Kenosha, la ville où un policier a tiré à sept reprises dans le dos d'un homme noir qu'il interpellait dimanche. Lors d'une manifestation, une fusillade a fait deux morts et un blessé. 

France 2

C'est un face-à-face qui a dégénéré dans une station-service de Kenosha (Wisconsin). D'un côté, des manifestants bravant le couvre-feu. De l'autre, les Kenosha Guards, des miliciens venus défendre, disent-ils, cette propriété privée. Il est minuit, mercredi 26 août, quand soudain, des coups de feu retentissent. Le tireur présumé apparaît. Il regarde la victime à terre, appelle sur son téléphone portable, puis s'enfuit. La victime, un homme blanc atteint d'une balle dans la tête, décédera. Quelques minutes plus tard, l'homme armé est filmé en train d'être poursuivi dans la rue. C'est en fait un garçon de 17 ans. Trois manifestants tentent de lui arracher son fusil automatique. L'un d'eux meurt d'une balle dans le ventre, un autre est grièvement blessé.

Interpellé dans l'Illinois

L'adolescent se relève et se dirige alors vers la police, qui ne semble pas comprendre ce qui se passe et ne l'interpelle pas. Il a fini par être arrêté plus tard et placé en détention par la police d'Antioch (Illinois), un village à une trentaine de kilomètres où il réside.

Quelques heures plus tôt, le garçon avait été filmé en compagnie d'adultes armés. Une milice que la police a laissé prendre position, et qui l'a saluée.

Les policiers suspendus 

La ville de Kenosha a connu trois nuits successives de manifestations après la tentative d'interpellation de Jacob Blake, un Américain noir sur lequel des policiers ont tiré dimanche alors qu'il leur tournait le dos. Les agents ont été suspendus, mais pas arrêtés.

Une nouvelle vidéo montre Jacob Blake, à terre, que les policiers tentent de maîtriser. Il se relève, fait le tour de la voiture, avant de subir sept tirs de la part des policiers. L'homme est dans un état stable ce soir, malgré sa paralysie des jambes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants affrontent la police devant le Palais de justice de la ville de Kenosha (Wisconsin), aux Etats-Unis, lors d\'une troisième nuit de manifestations, le 25 août 2020, après l\'assassinat de Jacob Blake, par un policier.  
Des manifestants affrontent la police devant le Palais de justice de la ville de Kenosha (Wisconsin), aux Etats-Unis, lors d'une troisième nuit de manifestations, le 25 août 2020, après l'assassinat de Jacob Blake, par un policier.   (TAYFUN COSKUN / ANADOLU AGENCY / AFP)