Vidéo Mobilisations contre les violences policières : Assa Traoré dénonce une "interdiction politique" de la marche en mémoire de son frère Adama

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Assa Traoré, sœur d'Adama, s'exprime depuis la place de la République, à Paris, samedi 8 juillet
Assa Traoré, sœur d'Adama, s'exprime depuis la place de la République, à Paris, samedi 8 juillet Assa Traoré, sœur d'Adama, s'exprime depuis la place de la République, à Paris, samedi 8 juillet (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Assa Traoré s'exprimait à l'occasion d'un rassemblement qui s'est tenu samedi, dans la capitale, malgré l'interdiction de la préfecture de Paris.

Lors d'un rassemblement place de la République, à Paris, samedi 8 juillet, Assa Traoré, sœur d'Adama Traoré, a dénoncé une "interdiction politique" de la marche en mémoire de son frère, mort en 2016 lors d'une interpellation policière.

>> Suivez notre direct sur les différentes mobilisations organisées contre les violences policières

La marche, initialement prévue dans le Val-d'Oise, puis délocalisée à Paris, a été interdite, mais un rassemblement s'est déroulé tout de même dans la capitale. "Personne ne peut nous interdire de marcher, de défendre notre démocratie, notre liberté et je continuerai à dire : justice pour Adama mon frère qui est mort le jour de son anniversaire", a-t-elle scandé. 

"Nous allions marcher cette année, pour la septième année, pour demander la vérité et la justice pour Adama (...). Nous avons toujours marché dans le calme, de façon organisée", a-t-elle ajouté, devant des centaines de manifestants et certaines personnalités politiques de gauche, dont Mathilde Panot, députée LFI, ou encore Eric Coquerel. "On veut cacher nos morts, on veut cacher les violences policières", a encore dénoncé Assa Traoré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.