Manifestant frappé au sol à Paris : les policiers portent plainte contre lui

Les policiers contre-attaquent après la diffusion d'images qui montrent un membre des forces de l'ordre frapper au sol un manifestant samedi 18 janvier.

FRANCE 3

Les images ont fait le tour des réseaux sociaux. On y voit un manifestant frappé au sol lors de la manifestation à Paris contre la réforme des retraites, samedi 18 janvier. L'homme à terre apparaît le visage en sang et crie sa douleur. Il semble pourtant être maitrisé par les forces de l'ordre. Les policiers ont décidé de contre-attaquer en portant plainte contre le manifestant en question. Ils estiment qu'il faut replacer la scène dans son contexte.

"Je ne vois aucune explication"

Cette scène a profondément choqué l'opinion publique, mais aussi Christophe Castaner, le Premier ministre. "J'ai vu ces images. Ce sont des images pour lesquelles le préfet de police a immédiatement saisi ses services pour comprendre, pour voir s'ils peuvent trouver une explication. À l'heure qu'il est, je n'en vois aucune", confie-t-il. Les policiers affirment que le manifestant blessé aurait jeté de pierres en leur direction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers de la birgade anti-criminalité, le 10 décembre 2019, à Paris.
Des policiers de la birgade anti-criminalité, le 10 décembre 2019, à Paris. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)