Christophe Castaner souhaite réformer l'IGPN

Christophe Castaner a annoncé lundi 8 juin qu'il souhaitait une réforme des inspections de la police pour qu'elles soient plus indépendantes.

France 3

Le travail de l'IGPN, l'Inspection générale de la police, ne serait-il pas assez indépendant ? Lundi 8 juin, Christophe Castaner a annoncé vouloir réformer les inspections de la police. "L'IGPN, ce sont des policiers qui enquêtent sur d'autres policiers. C'est un milieu dans lequel il y a un réel esprit de corps. Certains enquêteurs de l'IGPN m'ont déjà confié qu'il était parfois difficile de demander des sanctions contre leurs collèges", détaille Nathalie Perez, journaliste France Télévisions.

Les policiers rarement condamnés par la justice

Au-delà de la perception, que disent les chiffres ? "1460 enquêtes ont été menées par l'IGPN en 2019. A l'issue de ces enquêtes, 276 policiers ont été sanctionnés en interne et 39 ont définitivement été exclus de la police (...) Si les policiers sont souvent sanctionnés par leur hiérarchie, ils sont en revanche rarement condamnés par la justice", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration au siège de l\'IGPN, dans le 20ème arrondissement de Paris, le 21 juin 2018.
Illustration au siège de l'IGPN, dans le 20ème arrondissement de Paris, le 21 juin 2018. (YANN FOREIX / MAXPPP)