Violence policière : plusieurs artistes s'engagent en signant une pétition

Plusieurs acteurs et personnalités françaises ont signé une tribune contre la violence policière. Ils qualifient les policiers mis en examen dans l'affaire Théo, de "brebis galeuses".

FRANCE 2

Yannick Noah, Josiane Balasko, Patrick Bruel... Une vingtaine d'artistes français ont décidé de se mobiliser en soutien à Théo. La lettre a été rédigée par un élu de Brétigny-sur-Orge (Essonne) et signée par les personnalités. "Nous demandons que le vouvoiement soit systématiquement employé lors des contrôles", propose la lettre. Les acteurs demandent également des récépissés lors des contrôles et le retour de la police de proximité.

"Les seuls qui pénètrent dans ces cités, ce ne sont pas les artistes, mais les policiers"

Les syndicats de policiers dénoncent une prise de position regrettable. "C'est une tribune de bobos, de gens qui ne connaissent pas la réalité du terrain, parce qu'aujourd'hui les seuls qui pénètrent dans ces cités, ce ne sont pas les artistes, mais les policiers", s'alarme Patrice Ribeiro, membre du syndicat de police "Synergie-Officiers". Une deuxième pétition a été signée par des sportifs et d'autres musiciens appellent la justice pour Adama Traoré, décédé après son arrestation en juillet 2016.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier à Paris, en octobre 2016. 
Un policier à Paris, en octobre 2016.  (ILLUSTRATION/BERTRAND GUAY / AFP)