VIDEO. Manuel Valls : "Nous entendons la colère des policiers, nous entendons leur malaise"

Le Premier ministre s'est adressé aux policiers qui manifestent, mercredi, contre leurs conditions de travail "insupportables" et contre le "laxisme" de la justice.

FRANCE 2 et FRANCE 3

Manuel Valls, accompagné de la ministre de la Justice Christiane Taubira et du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a répondu mercredi 14 octobre aux milliers de policiers qui manifestent en France à l'appel de leurs syndicats. "Nous entendons la colère des policiers, nous entendons leur malaise, mais il n'y aura jamais de rupture entre la police et la justice," a déclaré le Premier ministre face à la presse, depuis ses bureaux de Matignon.

>> Suivez notre direct sur la colère des policiers en France 

Dénonçant ce qu'ils considèrent comme du laxisme de la part de la chaîne pénale, ainsi que des conditions de travail "insupportables", les policiers ont manifesté devant le ministère de la Justice pour la première fois depuis plus de trente ans. Des regroupements avaient également été organisés dans plusieurs grandes villes françaises.

"L'indépendance de la magistrature n'est pas négociable"

Manuel Valls est revenu sur la défense des magistrats et de sa ministre, Christiane Taubira : "En démocratie, l'indépendance de la magistrature n'est pas négociable. Il faut admettre que l'acte de juger, parce qu'il s'applique à l'humain, est un acte par nature complexe et risqué", a-t-il déclaré.

"Il n'est donc pas question de renouer avec cette pratique dangereuse qui consiste à mettre violemment en cause la justice et la désigner comme bouc émissaire de chaque affaire dramatique, c'est trop facile", a conclu le chef du gouvernement

Manuel Valls, la ministre de la Justice Christiane Taubira et le ministre de l\'Intérieur français Bernard Cazeneuve, à l\'hôtel Matignon, le 14 octobre 2015.
Manuel Valls, la ministre de la Justice Christiane Taubira et le ministre de l'Intérieur français Bernard Cazeneuve, à l'hôtel Matignon, le 14 octobre 2015. (MIGUEL MEDINA / AFP)