VIDEO. Nice : la garde à vue de Moussa Coulibaly prolongée

L'agresseur des trois militaires  est toujours entendu par les services de police à Nice. Une équipe de France 3 fait un point sur l'affaire.

France 3

La garde à vue de Moussa Coulibaly, l'agresseur des trois militaires à Nice, a été prolongée de 24 heures ce mercredi 4 février. Peu à peu, les enquêteurs retracent le parcours de Moussa Coulibaly, celui d'un multidélinquant radicalisé. Son domicile à Mantes-la-Jolie a été perquisitionné mardi 3 février, peu après son arrestation. Ses voisins le décrivent comme pieux et réservé.
Pourtant, entre 2006 et 2009, Moussa Coulibaly a commis ses premiers faits de délinquance : vols, violences, affaires de stupéfiants. En décembre 2014, dans la salle de sport qu'il fréquente, son comportement et son prosélytisme religieux attirent l'attention.

Un aller simple vers la Turquie

La semaine dernière, il est signalé par les services de renseignement, alors qu'il embarque pour un aller simple vers la Turquie depuis Ajaccio, via Nice et Rome. À l'aéroport d'Istanbul, les autorités turques l'interceptent et le renvoient en France. Dès son retour, il est interrogé par les services antiterroristes, mais aucune charge n'étant retenue contre lui, Moussa Coulibaly reste libre. Quatre jours plus tard à Nice, il passe à l'action et agresse au couteau trois militaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo, non datée, de Moussa Coulibaly.
Une photo, non datée, de Moussa Coulibaly. ( FRANCE 3)