Vidéo d'un passage à tabac au TGI de Paris : le policier mis en cause a été suspendu et placé en garde à vue

Une vidéo, révélée par le site Là-bas s'y j'y suis, jeudi 12 juillet, montre un fonctionnaire en train de passer à tabac un prévenu menotté.

Capture d\'écran d\'une vidéo de surveillance diffusée, le 12 juillet 2018, montrant un policier maîtrisant violemment un prévenu au tribunal de grande instance de Paris.
Capture d'écran d'une vidéo de surveillance diffusée, le 12 juillet 2018, montrant un policier maîtrisant violemment un prévenu au tribunal de grande instance de Paris. (LA-BAS SI J'Y SUIS / YOUTUBE)

Le policier mis en cause après la diffusion d'une vidéo le montrant frapper un prévenu dans l'enceinte du tribunal de Paris a été suspendu, jeudi 12 juillet, par le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, qui a condamné un "comportement violent et inadmissible". Le fonctionnaire a été placé en garde à vue, jeudi, en début de soirée, selon une source judiciaire contactée par franceinfo.

"Le ministre d'Etat a pris connaissance ce jour de l'existence d'une vidéo présentant un comportement violent et inadmissible d'un gardien de la paix stagiaire dans l'enceinte du Tribunal de grande instance de Paris, écrit le ministère de l'Intérieur. Par conséquent, il a immédiatement décidé de la suspension, à titre conservatoire, du fonctionnaire en cause, dans l'attente des conclusions des enquêtes judiciaires et administratives."

Deux enquêtes, dont l'une pour "violences par personne dépositaire de l'autorité publique", ont été ouvertes à la suite de la diffusion d'images de videosurveillance montrant le policier menotter puis frapper au sol un prévenu devant être jugé en comparution immédiate pour vol.