Var : un policier blessé hors service après un échange de tirs avec un homme armé

Alors qu'il rentrait chez lui, le policier a été attaqué par homme qui voulait lui voler sa voiture. Tous deux ont échangé des coups de feu.

Article rédigé par
avec France Bleu Provence - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Evenos (Var). (GOOGLE MAPS)

Un policier a été gravement blessé après un échange de tirs avec un homme armé dans la nuit de lundi à mardi, à Evenos dans le Var, ont appris mardi 10 novembre franceinfo et France Bleu Provence de sources proches de l'enquête. Les faits ont eu lieu alors que le policier n'était pas en service. Rien n'indique pour le moment si l'agression a un lien avec le métier du policier.

Vers 1h30 du matin, les gendarmes ont été avertis de coups de feu à Evenos. La victime s'avère être un policier de 38 ans exerçant à la brigade spécialisée de terrain basée à La Seyne-sur-Mer. D'après les premiers témoignages, le policier rentrait à son domicile lorsqu'il a été menacé par un homme armé qui voulait lui voler son véhicule.

"Un miracle qu'il soit encore en vie"

Une source proche précise à France Bleu Provence que le policier stationnait son véhicule au fond de sa résidence quand un individu décrit comme "excité" est sorti des fourrés et a exigé de se faire remettre les clés. Le policier a alors tenté d'attraper son arme de service, l'agresseur a ouvert le feu. "Une première balle touche sa cible et la seconde le loupe", indique une source proche du dossier. La victime, malgré sa blessure grave à la tête, reste consciente et riposte, faisant fuir son agresseur. Chacun des deux hommes a tiré à deux reprises, d'après les premiers éléments de l'enquête.

La balle qui a touché le fonctionnaire est entrée par l'oreille et est ressortie par le cou. C'est "un miracle qu'il soit encore en vie", commente auprès de France Bleu un collègue du policier blessé. Le policier a été hospitalisé à l'hôpital Sainte-Anne de Toulon. Son pronostic vital n'est pas engagé. L'agresseur a pris la fuite, on ignore s'il est blessé.

Les gendarmes de La Valette-sur-Var dirigent l'enquête. "À aucun moment, la victime n'a décliné sa qualité de policier", indique une source proche à France Bleu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.