Seine-Saint-Denis : le gouvernement dévoile un plan d'aide

En duplex depuis la Seine-Saint-Denis, Astrid Mezmonian détaille les mesures annoncées par Édouard Philippe afin de tenter de sortir ce département d'une crise profonde.

france 3

Jeudi 31 octobre, Édouard Philippe est allé en Seine-Saint-Denis avec plusieurs ministres afin d'annoncer un plan d'aide pour ce département francilien qui cumule les difficultés. Dans les mesures, on retrouve un renforcement des services publics, entre autres. "Augmenter les contrôles dans les logements insalubres, c'est un fléau ici. Une prime de 10 000 euros pour les fonctionnaires, à condition qu'ils restent 5 ans en poste, histoire de stimuler l'attractivité du territoire, notamment dans l'enseignement", détaille Astrid Mezmonian en duplex.

Un besoin de perspectives

Parallèlement, des postes de policiers, de greffiers et de magistrats seront aussi créés. "Notez que le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) verra ses travaux d'extension terminés en 2026. Mais vous savez, ici on parle de 'millefeuille' de problèmes, alors on a aussi besoin de perspective. Tout n'est pas qu'affaire d'argent et de chiffres, et la faillite des services publics a des conséquences en cascade. Les élus ne manqueront pas de passer toutes ces mesures au crible", éclaire la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des panneaux électoraux sont installés devant l\'hôtel de ville de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 13 mars 2015.
Des panneaux électoraux sont installés devant l'hôtel de ville de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 13 mars 2015. (DOMINIQUE FAGET / AFP)