Cet article date de plus d'un an.

Policier tué à Bron : une troisième personne a été interpellée

Le policier avait été percuté volontairement par un fourgon alors qu'il était en opération de surveillance de personnes soupçonnées de vouloir commettre des vols "aggravés en bande organisée".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les collègues du policiers tués à Bron ont observé mardi 14 janvier une minute de silence dans plusieurs villes en son hommage, ici à Lyon. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Le parquet de Lyon a annoncé, jeudi 16 janvier, "l'arrestation d'un individu dans l'affaire du fonctionnaire de police décédé" à Bron, a appris franceinfo, confirmant une information de l'AFP. Trois personnes en tout ont donc été interpellées dans cette affaire.

Deux autres personnes interpellées

Le policier est décédé après avoir été percuté par un fourgon dans la nuit de vendredi à samedi sur une aire d'autoroute de Bron, près de Lyon. Cette même nuit, un conducteur, âgé de 19 ans, a été interpellé par la BAC. Mercredi 15 janvier, "un mineur a été placé hier en garde à vue", puis un autre "individu" a été "interpellé en milieu de journée" jeudi, d'après le parquet. Ce dernier "est actuellement en garde à vue. À ce stade, les investigations se poursuivent pour déterminer l'exacte implication de chacun des protagonistes dans cette affaire."

Une information judiciaire a été ouverte lundi pour "les chefs d'homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique et vol suivi de violences ayant entraîné la mort".

Une autre enquête ouverte pour vols aggravés

Le policier décédé était en opération de surveillance de ses passagers, soupçonnés de vouloir commettre des vols "aggravés en bande organisée". Blessé très grièvement, le policier de 45 ans est mort lundi après-midi.

Une autre enquête a été ouverte pour vols aggravés commis en bande organisée. 

Plusieurs centaines de fonctionnaires de police ont observé mardi une minute de silence dans plusieurs villes en hommage à leur collègue, à l'appel des syndicats Alliance et Unsa-police.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Police

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.