Nantes : marche blanche après la mort d'un jeune tué par un policier

Les habitants du quartier de Breil (Nantes) ont manifesté en mémoire au jeune homme mort à la suite du tir d'un policier.

FRANCE 3

Jeudi 5 juillet, si le calme régnait en soirée dans les quartiers sensibles de Nantes, une marche blanche avait eu lieu quelques heures plus tôt dans l'après-midi. Un rassemblement placé sous le signe du recueillement, mais aussi aux cris de vérité et justice. Un millier de personnes ont ainsi manifesté en mémoire du jeune homme mort à la suite d'un tir de la police mardi soir.  

"Il faut que ça s'arrête"  

"Nous sommes là aujourd'hui pour cette marche blanche, pour lui apporter [à la victime] et à sa famille toutes nos condoléances et tout notre soutien", explique un manifestant. "Manifestement ce policier a tiré sans aucune raison valable, donc c'est extrêmement grave. Donc il faut que ça s'arrête", a confié une autre riveraine. La nuit précédente, des voitures ont été brûlées, ainsi que des bâtiments publics et des commerces. Le policier auteur du coup de feu a été placé en garde à vue.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des violences ont éclaté dans le quartier du Breil à Nantes, le 3 juillet 2018, après la mort d\'un jeune homme par un policier lors d\'un contrôle de police.
Des violences ont éclaté dans le quartier du Breil à Nantes, le 3 juillet 2018, après la mort d'un jeune homme par un policier lors d'un contrôle de police. (MAXPPP)