Nantes : disparition inquiétante et opération policière controversée, deux enquêtes ouvertes

L'IGPN a été saisie après une opération controversée de la police lors de la Fête de la musique vendredi 21 juin. Un jeune homme de 24 ans est toujours porté disparu à Nantes, en Loire-Atlantique.

FRANCE 2

Le mystère reste entier. Vendredi 21 juin à Nantes (Loire-Atlantique), durant la Fête de la musique, la police a chargé les derniers participants d'un concert techno. Au cours des affrontements, 14 personnes finissent dans la Loire. "Les collègues, au moment de vouloir faire respecter la loi et de faire couper la musique, ont été violemment pris à partie (...) donc ils ont riposté en utilisant les gaz lacrymogènes", indique le délégué Unsa-Police Laurent Le Tallec.

L'IGPN saisie 

Les pompiers interviennent rapidement pour aider les personnes tombées à l'eau, mais, à l'issue de la soirée agitée, un jeune homme reste introuvable : Steve Maia Canico. Sans nouvelles de son fils, sa mère s'est présentée au commissariat dimanche 23 juin. une information judiciaire a été ouverte pour disparition inquiétante. De son côté, l'IGPN, la police des polices, a également ouvert une enquête pour comprendre les circonstances de l'intervention des forces de l'ordre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les locaux de l\'IGPN à Paris, le 21 juin 2018. 
Les locaux de l'IGPN à Paris, le 21 juin 2018.  (MAXPPP)