Marseille : quatre détenus s'évadent

Les quatre détenus se sont échappés d'un fourgon qui les ramenait du tribunal de Marseille (Bouches-du-Rhône) vers la prison des Baumettes.

FRANCE 3

Lundi 14 octobre au soir, lors d'un transfèrement à bord d'un convoi de la police nationale, quatre détenus se sont évadés ni vu ni connu entre le palais de justice de Marseille (Bouches-du-Rhône) et le centre pénitentiaire des Baumettes. À leur arrivée à la prison à 18h50, les surveillants s'aperçoivent que sur les 17 détenus transportés, quatre hommes manquent à l'appel. Alors qu'ils étaient menottés, ils auraient profité d'un arrêt à un feu rouge pour forcer la porte du véhicule. Les trois policiers chargés de l'escorte et installés à l'avant ne se seraient aperçus de rien.

Une erreur humaine  ? 

Aux Baumettes, cette évasion ne surprend pourtant personne. "Les moyens qui sont alloués à la fonction publique, à la police, à l'administration pénitentiaire sont de moins en moins importants. Les véhicules sont vieillissants", dénonce Philippe Abime, le secrétaire interrégional FO Pénitentiaire. "Il faut voir s'il y a une erreur humaine", précise-t-il. L'IGPN a été saisie par le procureur de Marseille pour enquêter. Jugés au tribunal correctionnel plus tôt dans la journée pour des faits commis en détention, les quatre détenus sont toujours en fuite. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue générale du centre pénitencier \"Les Baumettes\", octobre 2018, à Marseille. 
Vue générale du centre pénitencier "Les Baumettes", octobre 2018, à Marseille.  (CHRISTOPHE SIMON / AFP)