Manifestation de policiers : la colère déborde

Des policiers ont voulu faire entendre leur colère, ils ont manifesté hier soir, lundi 17 octobre sur les Champs-Élysées à Paris.

FRANCE 2

Un cortège de voitures de police qui défile tous gyrophares dehors. La colère de policiers s'exprime sur les Champs-Élysées, à Paris. Ils sont 500 à s'être donnés rendez-vous en pleine nuit, un mouvement spontané, à l'appel d'aucun syndicat, qui s'achève au pied de l'Arc de Trimphe, dans une Marseillaise. Une manifestation inédite pour crier leur ras-le-bol. Le rassemblement a débuté un peu plus tôt dans la soirée, devant l'hôpital Saint-Louis. L’un de leur collègue, grièvement il y a dix jours, à Viry-Châtillon (Essonne), y est toujours hospitalisé.

Dénoncer l'absence de réponse à la hauteur

Manifestation de soutien et aussi selon eux pour dénoncer l'absence de réponse à la hauteur. Pour avoir manifesté, ces agents s'exposent à des sanctions. Dans ce communiqué, la direction de la police nationale dénonce ce comportement qualifié d'inacceptable. Les policiers sont soumis, rappelle-t-elle, au devoir de réserve.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers manifestent en voiture sur les Champs-Elysées, dans la nuit du 17 au 18 octobre 2016.
Des policiers manifestent en voiture sur les Champs-Elysées, dans la nuit du 17 au 18 octobre 2016. (FRANCEINFO)