Cet article date de plus de deux ans.

Le chef de la police municipale de Lège-Cap-Ferret récupère finalement son permis de conduire après trois mois de retrait

Il avait écopé de quatre mois de retrait pour s'être fait contrôler avec un taux d'alcoolémie deux fois supérieur au seuil autorisé, lors d'un déplacement privé en avril.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le maire de la ville, Michel Sammarcelli, s'est dit soulagé de cette issue tout en ajoutant condamner les agissements du policier. (VALERY HACHE / AFP)

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a réduit, vendredi 29 juin, à trois mois le retrait de permis du chef de la police de Lège-Cap-Ferret (Gironde) pour avoir conduit avec un taux d’alcoolémie près de deux fois supérieur au seuil autorisé lors d'un déplacement privé en avril, rapporte France Bleu Gironde.

Permis valide dès dimanche

L’homme était astreint depuis trois mois à des tâches de bureau et se déplaçait à vélo. Vendredi matin, la justice a décidé de lui accorder une réduction de peine d’un mois sur les quatre mois infligés au départ, lui permettant de reprendre le volant dès dimanche, ainsi qu’une activité normale.

Le maire de la ville, Michel Sammarcelli, s'est dit soulagé de cette issue tout en ajoutant condamner les agissements du policier. Il a par ailleurs déploré les injures dont le policier fait objet sur les réseaux sociaux et dans la rue en raison de cette affaire. "Cette circonstance exceptionnelle ne peut faire oublier le travail exemplaire que réalise la police municipale dans la ville tous les jours de l’année", a indiqué le maire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.