Contrôlé ivre, le chef de la police municipale de Lège-Cap-Ferret se fait retirer son permis de conduire

Le maire de Lège-Cap-Ferret (Gironde) a fait part de sa colère, mardi sur France Bleu Gironde, et a pris la décision de lui supprimer ses primes.

Une voiture de la police municipale, le 8 novembre 2017, à Nantes (Loire-Atlantique).
Une voiture de la police municipale, le 8 novembre 2017, à Nantes (Loire-Atlantique). (LOIC VENANCE / AFP)

L'incident remonte au 1er avril dernier à la hauteur d'Onesse-Laharie dans les Landes, rapporte France Bleu Gironde, mardi 26 juin. Alors qu'il effectue un déplacement privé, le chef de la police municipale de Lège-Cap-Ferret (Gironde) se fait contrôler avec un taux d'alcoolémie deux fois supérieur au seuil autorisé. Pour cette infraction, il s'est vu retirer son permis de conduire pour quatre mois.

Sanctionné par la mairie

"Si on était dans le privé, j'aurais pu immédiatement le licencier." Michel Sammarcelli, le maire de Lège-Cap-Ferret, est en colère vis-à vis de son chef de la police et il l'a fait savoir sur France Bleu Gironde.

En attendant son passage en correctionnelle, le chef de la police municipale s'est vu supprimer ses primes par la mairie. Il est à présent astreint à des tâches de bureau et ne peut plus circuler qu'à vélo.