Kevin Philippy, l'adjoint de sécurité violemment agressé, décoré et promu gardien de la paix

Son sang froid face aux casseurs et les images de sa voiture incendiée avaient fait le tour des médias. Il a décidé de parler pour la première fois.

Voir la vidéo
FRANCE 2

L'émotion de Kevin Philippy et la fierté d'Alison Barthélémy se lisent sur leur visage au moment d'être décoré par Bernard Cazeneuve. Le ministre de l'Intérieur récompense leur courage et leur sang froid. Dans leur tête, ils revivent l'attaque contre leur véhicule de police en marge de la manifestation qui dénonçait la violence anti-flic le 18 mai dernier.

Une attitude exemplaire

La scène a été vue plusieurs millions de fois sur Internet. La voiture de police de Kevin Philippy et d'Alison Barthélémy vient d'être incendiée par des casseurs qui agressent le jeune adjoint de sécurité. Malgré ses blessures, il pare les coups, garde une maîtrise totale de lui-même et ne sort pas son arme. "Pour que ça ne dégénère pas plus, j'ai préféré rentrer mon arme", explique Kevin Philippy. Le jeune homme devait terminer son contrat d'adjoint de sécurité, son acte de bravoure lui permet d'être titularisé dans la police nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Kevin Philippy, adjoint de sécurité décoré par le ministre de l\'Intérieur Bernard Cazeneuve, le 21 mai 2016.
Kevin Philippy, adjoint de sécurité décoré par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, le 21 mai 2016. (FRANCE 2)