Cet article date de plus d'un an.

Contrefaçon : une traque plus rapide grâce à une application

Publié
Contrefaçon : une traque plus rapide grâce à une application -
Contrefaçon : une traque plus rapide grâce à une application Contrefaçon : une traque plus rapide grâce à une application - (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - M. Lecointre, F. Le Moal, H. Gasparini, B. Veran, B. Geron, G. Pinol, O. Dar Mostoupe
France Télévisions
France 3

L’an passé, près de 9 millions d’objets contrefaits ont été saisi en France. Alors comment lutter contre ce fléau ? Une application est en train d’être testée dans les Yvelines. L’objectif est de compléter l’action ciblée des douaniers et de leur faire gagner du temps.

Des vêtements, des baskets et des sacoches. Ce matin-là, les gendarmes contrôlent deux frères qui s’apprêtent à partir en vacances, le coffre plein de cadeaux pour leur famille. Les gendarmes ont un doute sur certains produits. Une fois identifié, l’objet suspect est pris en photo avec l’application et placé sous scellé. À la gendarmerie, l’agent est en contact avec la marque. En quelques minutes, il a la confirmation si le produit est un vrai ou un faux.

Même les produits du quotidien sont copiés

"Cette application ne marchera ou toute forme d’investigation ne marchera si on connaît les données des produits et que l’on peut identifier les produits le mieux possible", estime Isabelle Braun-Lemaire, directrice générale des Douanes françaises. En 2021, plus de 9 millions de faux produits ont été saisis. La contrefaçon a même son musée, à Paris. Du stylo-bille au robot de cuisine, tous les produits peuvent être imités.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.