Cet article date de plus de quatre ans.

Cocaïne volée au 36 quai des Orfèvres : 10 ans requis contre Jonathan Guyot, le policier accusé du vol

Le procureur a requis une peine de 10 ans de prison contre le principal accusé du vol de cocaïne au 36 quai des Orfèvres à Paris, en juillet 2014. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jonathan Guyot, le principal accusé du procès, à la barre du tribunal correctionnel de Paris, en mars 2017.  (BENOIT PEYRUCQ / AFP)

La procureur a requis ce mercredi 10 ans de prison, la peine maximale, contre Jonathan Guyot, le policier accusé d'avoir dérobé 52 kilos de cocaïne dans les scellés de la police judiciaire parisienne, au 36 quai des Orfèvres, en juillet 2014. Elle a également réclamé une confiscation des biens et une interdiction définitive d'exercer le métier de policier. 

Dans son réquisitoire, la procureur Aglaë Fradois a certes reconnu que le policier de brigade des stups parisienne était un bon enquêteur. Mais, elle a aussi souligné que la défense de Jonathan Guyot lui inspirait "de la colère". Pendant le réquisitoire qui a duré plus de trois heures, l'ancien brigadier est resté attentif, prenant même des notes, rapporte le journaliste de franceinfo sur place. 

5 ans de prison ont été requis à l'encontre de Farid Kharraki, un des autres principaux prévenus, et la confiscation d'une partie de ses biens. 

Par ailleurs, trois mois de prison avec sursis ont été requis contre quatre prévenus dans l'entourage de Jonathan Guyot, qui ont fait l'erreur de vouloir l'aider selon la procureur, et 15 000 euros d'amende ont été requis contre Christophe Rocancourt.

Mercredi soir, les plaidoiries de la défense devaient se poursuivre. Le jugement est attendu vendredi 17 mars. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.