Cet article date de plus de deux ans.

Ce que l'on sait de l'agression d'un couple de policiers en civil en Seine-et-Marne

Ils ont été frappés par deux hommes mercredi soir, devant leur enfant. L'un des agresseurs présumés est suspecté d'être un dealer.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Un couple de policiers, qui n'était pas en service, a été victime d'une agression, le 4 juillet 2018, à Othis (Seine-et-Marne). (GOOGLE MAPS)

Ils sortaient de chez la nourrice de leur fille de 3 ans. Un couple de policiers en civil a été violemment frappé par deux hommes, mercredi 4 juillet, à Othis (Seine-et-Marne), selon des sources policières. L'un des deux agresseurs présumés avait précédemment menacé la policière de s'en prendre à sa famille, selon une autre source policière. Un homme a été interpellé vendredi. Franceinfo vous résume ce que l'on sait de cette agression, condamnée par Emmanuel Macron jeudi.

Un couple agressé en pleine rue

Selon les informations de franceinfo, les policiers, qui n'étaient pas en service, se trouvaient chez la nounou de leur fille, mercredi soir, à Othis. Selon Le Parisien, ils revenaient de vacances et ont dîné chez la nourrice et son mari, qui sont aussi des amis, avant d'en partir vers 21 heures.

C'est au moment où ils s'installaient dans leur voiture qu'ils ont été agressés par deux hommes, sous les yeux de la fillette. Selon Le Parisien, les deux jeunes agresseurs circulaient en voiture et les ont pris à partie verbalement, insultant la mère de famille. Ils sont ensuite descendus et ont asséné un coup de poing au visage de cette dernière, avant de faire chuter au sol son mari et de le frapper d'un coup de pied à la tête, affirme le journal.

Toujours selon Le Parisien, les deux agents ont été hospitalisés. L'homme souffre d'un traumatisme crânien. Sa compagne est sortie de l'hôpital. Une enquête a été confiée à la police judiciaire de Meaux.

Un suspect interpellé vendredi

Les deux hommes, reconnus par la policière, ont été identifiés, a précisé une source policière jeudi soir. Une personne a été interpellée vendredi matin et placée en garde à vue, a appris franceinfo d'une source proche de l'enquête. Selon une source policière, un des deux agresseurs présumés est soupçonné de trafic de stupéfiants. D'après Le Parisien, il s'agit de "deux frères de 25 et 27 ans".

La policière avait été menacée

Selon cette même source policière, l'homme suspecté d'être un dealer connaissait déjà la policière attaquée. Il l'avait menacée lors d'un contrôle à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où elle est en poste, la prévenant qu'il comptait s'en prendre à sa famille. 

Le Parisien affirme que la police soupçonne une vengeance après une intervention en mai à Aulnay-sous-Bois. Un chien d'attaque s'était jeté sur une patrouille de police. L'animal avait été abattu. Deux policiers avaient été blessés, dont la jeune femme agressée mercredi, qui s'était fracturé le poignet dans une chute et porte toujours un bras en écharpe. Deux personnes avaient alors été interpellées : le propriétaire du chien et un homme accusé de violences. Selon les informations du journal, l'un des agresseurs du couple est lié à ces deux personnes, mais vit à Othis, et avait déjà repéré la policière près de chez lui.

Macron et Collomb promettent de retrouver les coupables

Jeudi soir, Emmanuel Macron a condamné l'agression sur son compte Twitter, promettant que ses auteurs seraient "retrouvés et punis". Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, a, lui aussi, promis que "cet acte ignoble ne [resterait] pas impuni".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.