Policiers brûlés à Viry-Châtillon : trois des condamnés se pourvoient en cassation

Il s'agit des trois hommes qui ont été condamnés à 18 ans de prison, dimanche, pour avoir attaqué et brûlé des policiers dans cette commune de l'Essonne en 2016.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers devant le tribunal de grande instance d'Evry (Essonne), le 15 octobre 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)

Trois des hommes condamnés dimanche à 18 ans de prison après avoir été reconnus coupables de "tentative de meurtre" contre des policiers à Viry-Châtillon (Essonne) en 2016 se sont pourvus en cassation, ont annoncé leurs avocats mercredi 21 avril, confirmant une information d'Europe 1.

Au terme de six semaines de procès à huis clos, la cour d'assises des mineurs de Paris a condamné dimanche cinq jeunes hommes pour avoir attaqué et brûlé des policiers. Trois d'entre eux ont écopé de 18 ans de réclusion, l'un de 8 ans et le dernier de 6 ans de prison.

Ces deux derniers ne vont pas se pourvoir en cassation, ont précisé leurs avocats. Les huit autres accusés ont été acquittés. Ce verdict a été dénoncé par les syndicats de policiers, les avocats des victimes et une partie de la classe politique comme trop clément.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.