Cet article date de plus d'un an.

Policiers brûlés à Viry-Châtillon : trois des condamnés se pourvoient en cassation

Il s'agit des trois hommes qui ont été condamnés à 18 ans de prison, dimanche, pour avoir attaqué et brûlé des policiers dans cette commune de l'Essonne en 2016.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers devant le tribunal de grande instance d'Evry (Essonne), le 15 octobre 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)

Trois des hommes condamnés dimanche à 18 ans de prison après avoir été reconnus coupables de "tentative de meurtre" contre des policiers à Viry-Châtillon (Essonne) en 2016 se sont pourvus en cassation, ont annoncé leurs avocats mercredi 21 avril, confirmant une information d'Europe 1.

Au terme de six semaines de procès à huis clos, la cour d'assises des mineurs de Paris a condamné dimanche cinq jeunes hommes pour avoir attaqué et brûlé des policiers. Trois d'entre eux ont écopé de 18 ans de réclusion, l'un de 8 ans et le dernier de 6 ans de prison.

Ces deux derniers ne vont pas se pourvoir en cassation, ont précisé leurs avocats. Les huit autres accusés ont été acquittés. Ce verdict a été dénoncé par les syndicats de policiers, les avocats des victimes et une partie de la classe politique comme trop clément.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attaque de policiers à Viry-Châtillon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.