Lutte contre le terrorisme : sept Français sur dix ne font pas confiance à Christophe Castaner jugé ni rassurant, ni compétent

Sept Français sur dix ne font pas confiance à Christophe Castaner pour lutter contre le terrorisme. C'est ce qui ressort du sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi, une semaine après l'attaque à la préfecture de police de Paris où quatre fonctionnaires ont été abattus.

Christophe Castaner.
Christophe Castaner. (BERTRAND GUAY / AFP)

Si les sympathisants LREM accordent leur confiance au ministre de l'Intérieur à hauteur de 70%, ils sont bien isolés. La défiance envers Christophe Castaner est massive sur le reste de l'échiquier politique, selon le sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi, suite à l'attaque de la préfecture de police de Paris

Seuls 5% des électeurs RN lui donnent quitus pour la lutte contre le terrorisme. Ils ne sont que 13% du côté des Insoumis, 30% chez LR et 37% au PS et à EELV. Cette défiance envers le ministre de l'Intérieur est due, selon cette enquête, à sa mauvaise communication sur l'affaire. Les deux tiers des Français (65%) estiment que Christophe Castaner s'est exprimé trop vite, dans la foulée de l'attaque à la préfecture de police.

Une comparaison défavorable avec ses prédécesseurs

Dans un premier temps, il avait déclaré que Mickaël Harpon "n'avait jamais présenté de difficultés comportementales ni donné le moindre signe d'alerte". En dehors des sympathisants de son propre parti – 65% des Marcheurs ne voient pas de faute du ministre – tout le monde, quelle que soit la sensibilité politique, voit une faute grave dans sa communication hâtive. Une majorité ténue de sympathisants PS (52%) et LR (58%) reconnaît une faute. La désapprobation est plus forte chez les proches d'EELV (65%) et partagée beaucoup plus massivement par les Insoumis (79%) et les proches du RN (86%). Cet épisode pèse sur l'image de Christophe Castaner perçue par les Français. Les trois quarts (76%) ne le trouvent pas rassurant, pas compétent (69%), ni même sympathique (68%). Pour les deux tiers des personnes interrogées (66%), c'est son autorité qui est mise en cause. Et 63% d'entre elles le jugent maladroit.

Le sondage montre également que Christophe Castaner souffre beaucoup de la comparaison avec ces prédécesseurs Gérard Collomb et Bernard Cazeneuve. S'il est perçu comme meilleur orateur que Gérard Collomb, en revanche, il est vu comme étant moins compétent que les anciens ministres (-21 points comparé à Gérard Collomb et -37 points comparé à Bernard Cazeneuve) et comme ayant bien moins d’autorité qu’eux (-15 points et -20 points). Au sommet de l'Etat, ni Emmanuel Macron ni Edouard Philippe ne rassurent. Plus de six Français sur dix ne leur font pas confiance pour lutter contre le terrorisme (62% de défiance envers le chef de l'Etat et 64% envers le Premier ministre).

Cette enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro a été réalisée par internet les 9 et 10 octobre, sur un échantillon de 1 005 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.