Attaque au couteau à la préfecture de police de Paris : un livre de condoléances mis à disposition des passants

Quatre personnes ont perdu la vie jeudi 3 octobre dans l'enceinte même de la préfecture de police de Pari après une attaque au couteau. Sur place, l'émotion est toujours forte.

France 2

De l'émotion et du recueillement face à la préfecture de police de Paris samedi 5 octobre. Des anonymes sont venus signer un livre de condoléances deux jours après l'attaque au couteau qui a tué quatre personnes dont l'enceinte même du bâtiment. Les Parisiens glissent quelques mots pour rendre hommage aux victimes et soutenir leurs familles et leurs collègues. "Je connais l'épouse d'un des policiers qui a été tué. Je tenais à partager mon immense peine et ma stupeur", explique une passante.

"Chaque fois qu'un des nôtres tombe, on est touchés personnellement"

Quatre personnes ont été tuées : un major de police de 50 ans, deux gardiens de la paix âgés de 39 ans et de 38 ans et un informaticien de 37 ans. Devant la préfecture, des membres des forces de l'ordre sont aussi là pour saluer la mémoire de leurs collègues, comme un policier à la retraite qui souhaite garder l'anonymat. "Chaque fois qu'un des nôtres tombe, on est touchés personnellement." Un autre agent administratif a été blessé. Samedi 5 octobre au soir, son pronostic vital n'est plus engagé.

Le JT
Les autres sujets du JT
La préfecture de police de Paris, où un fonctionnaire a tué à l\'arme blanche quatre de ses collègues, le 3 octobre 2019. 
La préfecture de police de Paris, où un fonctionnaire a tué à l'arme blanche quatre de ses collègues, le 3 octobre 2019.  (DENIS MEYER / HANS LUCAS / AFP)