Piétons fauchés à Dijon : le suspect mis en examen pour "tentatives d'assassinats"

L'homme soupçonné d'avoir blessé 13 personnes, interpellé dimanche, a été écroué.

Des policiers collectent des preuves à l\'endroit où un conducteur a percuté des piétons, à Dijon, le 21 décembre 2014.
Des policiers collectent des preuves à l'endroit où un conducteur a percuté des piétons, à Dijon, le 21 décembre 2014. (KONRAD KILLIAN / CITIZENSIDE.COM / AFP)

Treize personnes ont été blessées et le chauffard interpellé. Le conducteur de la voiture qui a foncé sur des passants dimanche soir, à Dijon (Côte-d'Or), a été mis en examen mardi 23 décembre pour "tentative d'assassinats" et écroué. "L'homme interpellé dimanche soir à Dijon et suspecté d'avoir volontairement percuté plusieurs piétons alors qu'il conduisait son véhicule automobile a été présenté ce jour, mardi 23 décembre 2014, à un juge d'instruction du TGI de Dijon qui l'a mis en examen sous la qualification criminelle de tentatives d'assassinats", a indiqué dans un communiqué le procureur de la République adjoint de Dijon, Thierry Bas.

"Il a été placé sous mandat de dépôt par le juge des libertés et de la détention. Les investigations se poursuivent sur commission rogatoire", a-t-il ajouté. Âgé de 40 ans, l'homme est atteint de problèmes psychiatriques lourds.

"Ce qu'il faut retenir de cette dramatique affaire, c'est qu'il ne s'agit absolument pas d'un acte terroriste", avait déclaré à la presse Marie-Christine Tarrare, procureure de la République. "Il n'a pas été guidé par la religion mais politiquement il estimait qu'il fallait qu'il agisse sur le traitement réservé aux enfants (de Tchétchénie), il dit qu'il n'a pas fait ça de gaieté de coeur", avait encore dit la magistrate. Selon cette dernière, le quadragénaire a fait 157 passages en unité psychiatrique entre février 2001 et novembre 2014.