Vosges : des adolescents piègent un pédophile présumé sur les réseaux sociaux

Dans les Vosges, des adolescents ont utilisé les réseaux sociaux pour piéger de potentiels prédateurs sexuels. Un instituteur est tombé dans le panneau et sera jugé en août.

france 3

Piéger de potentiels prédateurs sexuels sur internet. C’est le défi que se sont lancé des adolescents. Pour y parvenir, ces jeunes ont créé un faux profil, celui d'une fille âgée de 16 ans. Très vite, ils décrochent un rendez-vous avec un adulte. L'homme est instituteur à Vittel, près d'Épinal, dans les Vosges. Lorsqu'il arrive dans un parc de la ville, il comprend qu'il a été pris au piège. Les adolescents lui demandent de cesser ses recherches sur internet, mais l'instituteur se défend.

Des images pédopornographiques retrouvées chez lui

"Il a donné suite au rendez-vous dans le parc (...) en plein après-midi, pas du tout dans une chambre d'hôtel ou dans un endroit glauque. Donc le but c'était d'aller rencontrer cette jeune fille, pas forcément pour avoir des relations sexuelles", indique Me Nancy Risacher, avocate de l'homme. Les adolescents ont également appelé les gendarmes qui ont perquisitionné le domicile de l'instituteur, inconnu des services de police. Des dizaines d'images pédopornographiques sont retrouvées dans son ordinateur. L’homme est désormais placé sous contrôle judiciaire dans l'attente de son jugement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les logos de WhatsApp, Facebook et Instagram, le 25 février 2019, sur l\'écran d\'un smartphone à Delhi (Inde). 
Les logos de WhatsApp, Facebook et Instagram, le 25 février 2019, sur l'écran d'un smartphone à Delhi (Inde).  (NASIR KACHROO / NURPHOTO / AFP)