Paris : une vingtaine d’individus d’extrême droite attaquent un bar du 20e arrondissement prisé des antifascistes

Armés de matraques, ils ont frappé les clients et commis des dégradations. Une personne a dû être conduite à l'hôpital.

Le Saint-Sauveur, un bar du 20e arrondissement de Paris.
Le Saint-Sauveur, un bar du 20e arrondissement de Paris. (GOOGLE MAPS)

Une vingtaine de militants d’extrême droite ont pris d’assaut, jeudi 4 juin au soir, le bar Le Saint Sauveur, un établissement emblématique des antifascistes, les "antifas", dans le 20e arrondissement de Paris, a appris franceinfo vendredi de sources concordantes. Plusieurs clients du bar ont été frappés et des dégradations importantes ont été commises. Un blessé plus sérieux a été pris en charge à l’hôpital.

Les faits se sont déroulés vers 21 heures. Une vingtaine d’individus - des militants d’extrême droite, confirme une source proche de l’enquête à franceinfo - ont débarqué, armés de matraques et de bombes lacrymogènes, dans ce bar du quartier de Ménilmontant. Ils ont frappé les clients et commis des dégradations dans l’établissement, avant de repartir.

Les agresseurs ont pris la fuite

L’ensemble des protagonistes avait pris la fuite lors de l’arrivée des policiers, a indiqué à franceinfo la préfecture de police de Paris. Il n’y a pas eu d’interpellation. À proximité des lieux, les policiers ont retrouvé une personne plus sévèrement blessée, qui a du être conduite à l’hôpital. Son pronostic vital n’est pas engagé. L’enquête a été confiée à la sûreté territoriale.