Paris : un individu interpellé après la découverte de croix gammées près de la place de la Concorde

Une vingtaine de croix gammées ont été taguées, selon la mairie de Paris qui met tout en œuvre pour les effacer.

Des croix gammées découvertes sur les colonnes près de la place de la Concorde, à Paris, le 11 octobre 2020.
Des croix gammées découvertes sur les colonnes près de la place de la Concorde, à Paris, le 11 octobre 2020. (DR)

Elles sont visibles de loin. Des croix gammées ont été taguées à la peinture rouge, dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 octobre, sur plusieurs murs et colonnes près de la célèbre place de la Concorde, dans le premier arrondissement de Paris. Contacté par franceinfo, le parquet de Paris indique qu'un individu a été placé en garde à vue du chef de "dégradations" et qu'une enquête est en cours. Cette dernière a été confiée au service d'accueil et d'investigations de proximité (SAIP) de Paris-centre. 

Sur Twitter, Colombe Brossel, adjointe en charge de la propreté de l’espace public, évoque une vingtaine de croix gammées au total, principalement sur les colonnes des arcades de la rue de Rivoli. Les équipes de la propreté sont mobilisées pour les effacer.

Sur Twitter, la mairie de Paris a précisé que l'homme avait été interpellé par "une équipe d'agents de la sécurité". "Empêcher ces actes intolérables fait aussi partie de leur mission. Les équipes de nettoyage interviendront rapidement pour effacer toute trace de ces messages", peut-on lire. De son côté, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin évoque d'"ignobles tags nazis en plein Paris" et dit "merci aux policiers pour la réactivité".